Le chien loup tchécoslovaque a hérité de la rusticité du loup. Il supporte très bien le froid et la neige. La densité de son pelage limite la pénétration de l’eau dans sa fourrure et la pluie est loin d’être un problème pour lui. C’est un chien résistant et endurant, qui développe peu de maladies ou d’allergies, contrairement à certaines races de chiens, affaiblies entre autre par la présence d’une consanguinité importante entre les individus.

Le chien loup tchécoslovaque présente cependant quelques maladies dont certaines héréditaires, héritées du berger allemand :

  • Myélopathie dégénérative (DM): maladie génétique responsable d’une paralysie progressive de l’arrière train du chien généralement à partir de 7-8 ans.

  • Nanisme hypophysaire congénital (DW): maladie génétique responsable d’un retard important de développement chez l’animal. Ce retard est du à une sécrétion déficitaire de l’hormone de croissance par l’hypophyse.

  • Dysplasies des coudes (ED) et hanches (HD) : maladie multifactorielle. On lui sait une part héréditaire, mais sa transmission peut sauter des générations et le gène porteur n’est pas identifié. Certaines activités physiques non adaptées à la morphologie du chien, tel que des escaliers montés très fréquemment trop jeune ou des promenades trop longues, peuvent participer au développement d’une dysplasie.

Nous testons génétiquement nos reproducteurs pour la myélopathie dégénérative et le nanisme. Ils sont radiographiés pour la dysplasie des coudes et des hanches.
Leurs résultats sont consultables sur leur page respective: Kira, Sybel.
Afin de garantir la parenté de nos chiots, nous avons également fait réaliser le profil ADN de nos reproducteurs.