Le chien loup tchécoslovaque, aussi appelé chien loup tchèque ou CLT, est une race de chiens reconnue par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) et classifiée dans le Groupe 1 / Section 1 (Chien de berger avec épreuve de travail).

Création du chien loup tchécoslovaque:

L’armée de la République Socialiste Tchécoslovaque (CSSR) créa le Chien Loup Tchécoslovaque dans les années 1950.
En 1955, on croisa le berger allemand avec le loup des Carpates, à titre d’essais biologiques. A partir de 1965, l’armée éleva les chiens loups issus de ce croisement dans le but d’améliorer les performances des bergers allemands comme gardes frontières. En effet, l’armée souhaitait en particulier améliorer la rusticité, l’endurance et la vigilance de leurs chiens par ce croisement, tout en conservant leur aptitude au dressage.
Le CLT est reconnu comme race nationale en CSSR en 1982.
Puis la FCI reconnait officiellement la race en 1994.

Les armées slovaques et tchèques n’utilisent plus ces chiens dans l’armée.

Le standard
Le caractère
La santé
L’alimentation 

Autres chiens loups d’utilité :

Dans les années 1990, l’armée russe a également réalisé des croisements berger allemand – loups des Steppes (canis lupus campestris), une sous espèce du loup gris. Ceci dans le but de garder les frontières avec la Chine et la Mongolie. Ces hybrides de loups, les Volkosobs, montrent d’excellentes capacités de travail. Ils se prêtent particulièrement bien au pistage et à la détection des drogues, de l’alcohol ou des explosifs. Cependant ils ne constituent pas une race officiellement reconnue par la FCI.